“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” Jules RENARD

Myrtille

Myrtille

Derniers avis publiés

Ici la lecture est garantie

Ici la lecture est garantie

lundi 5 mars 2018

Destiny #2. Parfaite de Cecelia Ahern

 


Année de lecture: 2018
Numéro de lecture: #36



Titre: Destiny #2. Parfaite
Auteur: Cecelia Ahern

Nombre de pages:  300 p.
Date de publication:  7 février 2018


Résumé:
Pour la société, elle est devenue un symbole d’Imperfection.
Pour les Imparfaits, elle est devenue un symbole d’espoir.
Celui d’une société plus juste.
 
Celestine North s’est trompée.
Tout ce en quoi elle croyait a été remis en question.
Chaque sceau d’Imperfection sur sa peau marque une nouvelle désillusion.

Forcée de prendre la fuite depuis que le Juge Crevan l’a décrétée ennemi numéro 1,
Celestine doit faire un choix.
Incarner l’idéal des Imparfaits, ou retourner à sa vie parfaite  ?
 


Dates de lecture: du 5 mars au 8 mars 2018
Format de lecture: Papier


Mots-clés:
  • Dystopie
  • Marquage
  • Famille
  • Sentiments
  • Young adult
  • Fantastique
  • Système


Notes et critique:

J'avais adoré l'ambiance et le scénario du premier tome et j'attendais avec impatience la sortie de cette suite.

Celestine North a durement été punie pour son geste envers un vieil homme appartenant aux Imparfaits.
Maintenant pour la société, Celestine est devenue Imparfaite, son corps étant marquée à différents endroits au fer rouge.
Au contraire, pour les Imparfaits, la jeune femme est devenue un symbole d'espoir, celui d'une société plus juste sans règles aussi strictes.

Celestine voit sa vie être remise en question: doit-elle se battre aux côtés des Imparfaits, ou redevenir Parfaite?

Comme le premier tome, j'ai dévoré cette suite que j'attendais avec impatience depuis plusieurs mois.
J'ai été encore une fois épatée par la plume de l'auteur qui nous emmène avec beaucoup de facilité dans cet univers futuriste.
Alors que le tome 1 n'était pas loin du coup de coeur, j'ai trouvé que ce tome était un peu en deçà. Néanmoins, il n'en reste pas moins une très bonne lecture. Peut être en attendais-je trop au moment de l'ouverture du livre? (Ca m'est déjà arrivé par le passé...)

Nous retrouvons donc Celestine dans son monde coupé en deux entre Parfaits et Imparfaits (ceux ci sont violemment réprimés). Suite aux événements précédents, la jeune fille est maintenant perçue comme un symbole d'espoir pour la rébellion.
Celle-ci se met doucement en place.

Mais Celestine ne veut pas forcément être placée au premier plan. C'est une lourde responsabilité pour elle. Celestine a bien changé depuis son marquage. Elle est devenue plus mature. Il est bien loin le temps où elle n'était qu'une simple lycéenne considérée comme Parfaite.
Maintenant, elle ose dire ce qu'elle pense sans avoir peur des conséquences. Elle est déjà Imparfaite. Son discours est maîtrisé et plus adulte.

Comme dans le premier tome, il n'est pas question de s'ennuyer ici. Les actions et les rebondissements s'enchaînent à un rythme d'enfer. Nous avons parfois envie d'intervenir soit pour baffer les méchants (si si) soit pour aider notre héroïne et ses amis dans leur luttre contre l'oppression. Ici pas de compromis, l'auteur va droit au but, sans perdre de temps. Peut être parfois un peu trop, comme avec le final que j'aurai aimé voir davantage exploité.

Les médias et leurs pouvoirs sont encore une fois au centre de l'hsitoire. L'auteur a su parfaitement décrire une telle société et ses travers. Cela fait parfois peur d'imaginer tout ceci. Tout semble être mis en scène pour se conformer aux règles de cette société.

Les émotions sont également présentes. Celestine éprouve des sentiments pour Carrick mais ceux-ci ne sont pas au centre de l'histoire. Si vous souhaitez une histoire d'amour, ça ne sera pas le cas ici. N'empêche les sentiments existent et ce n'est pas surjoué. En fait, cela joue juste.

Même si je l'ai déjà évoqué plus haut, je reviens un instant sur le final. En fait, je pensais que l'auteur allait nous emmener plus loin dans l'histoire, dans le développement. Mais au final, tout retombe assez vite dans le calme. Pas de feux d'artifices donc ici. J'en ressort assez déçue (du final, hein, pas du reste...)

En bref, j'ai encore passé un très bon moment en compagnie de Celestine, une héroïne à la fois forte et plein de doutes, qui n'a pas demandé à être placée au centre de la rébellion de cette société totalitaire. Mais au final, elle ne s'en sort pas si mal. On se sent proche d'elle et nous avons maintes fois envie d'intervenir dans le récit.


Toutefois, le final de "Destiny" aurait mérité plus de panache...



Note générale:





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un commentaire...
Et si je ne vous réponds pas immédiatement, je lis tous les commentaires et j'essaie de vous répondre au plus vite...